Les Assises culturelles

Description : 2013, lancement du processus des assises
Le 12 juin, dans la foulée des éclairages et analyses apportées par la Fédération, l’Agence culturelle a lancé une réflexion autour de différents enjeux, tous en lien avec le développement culturel de la Wallonie picarde.
La journée s'est construite autour de trois objectifs :
Comprendre et analyser la Wallonie picarde culturelle d’aujourd’hui notamment via l’analyse issue des Assises du développement culturel territorial de la Ministre de la Culture (www.culture.be) ;
Consolider les rôles et missions de l’Agence culturelle de Wallonie picarde (www.assiseswapi.be) ;
Imaginer et développer la Wallonie picarde culturelle de demain, notamment en proposant des axes/chantiers prioritaires à intégrer au Projet de Territoire de la Wallonie picarde (pour ce projet, voir www.wapi2025.be).

Les assises culturelles de Wallonie picarde, un processus permanent
Trois grand chantiers ont occupé le terrain des assises depuis 2013 : celui des assises du développement culturel territorial initées par la Ministre Laanan, celui du renouvellement du Contrat-programme de l'Agence culturelle avec le Minsitère de la Culture de la Fédération wallonie-bruxelles, et enfin, celui de la réécriture du volet culturel du Projet de Territoire de Wallonie picarde 2025.
Un nouveau décret pour les Centres culturels :
Le processus des assises du développement culturel territorial trouve une expression en wallonie picarde, depuis ce début 2014, par la mise en place d'une formation d'accompagnement à la transition des Centres culturels vers le nouveau décret régissant leur secteur.
Cette formation a pour but de leur permettre de s'approprier le nouveaux paradigmes de ce texte afin de leur permettre de s'inscrire dans ce nouveau cadre décrétal dès 2014, s'ils le souhaitent. L'agence culturelle inscrit cette action au sein de la concertation des centres culturels du territoire qu'elle anime.
Une plateforme web a spécialement été conçue pour accompagner cette formation.
Retrouvez la en cliquant ICI.
Un nouveau Contrat-programme pour l'Agence culturelle :
Culture•Wapi voit son contrat-programme renouvelé par le Ministère de la culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Une nouvelle période de 5 ans (2014-2018) s’ouvre à l’Agence culturelle de Wallonie picarde. Ce nouveau contrat la fait migrer de la commission Centres culturels vers la commission pluridisciplinaire. En effet, le champ des missions de l’Agence s’est élargi, ces dernières années, vers d’autres acteurs culturels reconnus par le ministère.
Les métiers de l'Agence :
L’Agence se définit à présent en tant qu’ensemblier culturel territorial pluridisciplinaire dont les cœurs de métiers sont la médiation et l’ingénierie culturelles territoriales et ce, au service de tous les opérateurs et acteurs culturels de Wallonie picarde.
Les rôles de médiateur et d’ingénieur sont intimement liés aux dimensions culturelles et territoriales. Ces deux métiers sont complémentaires et indissociables.
Il faut entendre la notion de médiation culturelle territoriale au sens français du terme. C’est donc une méthode, dont les objectifs sont de décloisonner les secteurs et les pratiques au niveau des animateurs du territoire. Elle s’envisage comme un outil de maillage et de circulation entre trois pôles :
  • 1. Les opérateurs-acteurs ;
  • 2. Les institutions de services publics ;
  • 3. Des objets matériels ou immatériels, des territoires, des idées.
La médiation culturelle territoriale fait le lien entre le cadre légal (la législation et/ou ses orientations), les stratégies territoriales (définies ou à mettre en place) et les opérateurs-acteurs de son territoire
L’ingénierie culturelle territoriale est un outil de développement du territoire. Elle met en œuvre la capacité d’apporter des solutions aux demandes exprimées par les acteurs culturels du Territoire pour, notamment, aider à la définition d’objectifs et de stratégies ; à l’accompagnement technique de dynamiques ou projets ; et à la mobilisation de financements.
L’ingénierie culturelle territoriale s’articule en 4 grands axes différents : la stratégie territoriale, l’étude de projet, l’accompagnement et la gestion.
Trois missions prioritaires
Ces deux métiers ancrant la démarche de l’Agence culturelle pour les 5 années à venir, s’articuleront autour des trois missions suivantes :
  • 1. Animer et mettre en réseau tous les acteurs culturels de la Wallonie picarde, reconnus et non-reconnus, particulièrement en décloisonnant à 4 niveaux : les disciplines, les secteurs, les opérateurs-acteurs et les frontières ;
  • 2. Contribuer à l’élaboration d’une stratégie culturelle en stimulant et accompagnant la réflexion et les collaborations à l’échelle du territoire de la Wallonie picarde ;
  • 3. Informer et communiquer pour et vers le secteur culturel du Territoire
Un projet de Territoire qui se met à jour :
Travaux du Comité stratégique :
Le Comité stratégique composé de représentants des intercommunales, du CDWP, de l’asbl Wapi 2025 et de l’Agence culturelle de Wallonie picarde, s’est réuni à plusieurs reprises depuis octobre dernier. Ses travaux, toujours en cours, ont concerné :
  • 1. La définition d’objectifs prioritaires (OP) à l’horizon 2025 entre les 7 axes stratégiques du projet de territoire et les projets proprement dits ;
  • 2. La mise en évidence de la nécessaire « transversalisation » de la culture au sein des tous les axes du projet de territoire. C’est ainsi que la culture, mais aussi le tourisme ne se verront plus consignés dans l’axe « Attractivité, culture, tourisme » — cet axe s’intitulant désormais « Attractivité ». Toutefois, les OP de cet axe concerneront toujours la culture et le tourisme, mais également le patrimoine et l’économie.
  • 3. L’ordre des axes stratégiques. Bien qu’il ne soit pas hiérarchique, cet ordre a été revu afin de donner encore plus de cohérence au projet de territoire. C’est ainsi que l’axe solidarité, qui était en fin de document de la version 1 du projet de territoire, viendra en deuxième place, après l’axe Gouvernance, afin d’affirmer l’importance de la dimension humaine dans une démarche de développement territorial.

Rôle fondamental des acteurs dans la dynamique
de région :
Les groupes de travail animés par Culture.Wapi se sont déroulés en parallèle à la tenue des ateliers du Territoire, pilotés par l’asbl Wallonie picarde 2025 en partenariat avec l’Institut Jules Destrée, avec pour objectif d’actualiser le projet de territoire Wallonie picarde 2025 en tenant compte des changements intervenus depuis la rédaction de la première version.
Un grand nombre de participants « culturels » ont joué un rôle actif dans ces deux processus si bien qu’ils ont contribué au dépôt de près de la moitié des fiches-projets adressées à l’asbl Wapi 2025 suite à l’appel lancé par celle-ci (toute les infos sur www.wapi2025.be).

La culture, une grande transversale :

La culture entre donc dans les différents axes du projet de Territoire, par le biais de ces nouveaux objectifs prioritaires et des projets qui pourront relever de ceux-ci.
La prochaine étape de travail sera de faire valider ces objectifs prioritaires par le Conseil de développement puis de les assortir des différents projets reçus à la lecture de ces OP.
Une fois ce travail achevé, la proposition du Projet de Territoire Wallonie picarde 2025 ainsi amendé, sera présenté au Conseil de Développement de Wallonie picarde.
L’Agence culturelle se chargera d’en faire écho à l’ensemble des acteurs culturels impliqués et intéressés dans et par cette démarche.
lesassisesculturelles_assiseculturelleswp.gif
Porteur du projet ? : Culture point wapi
Un projet ou un réseau ? : Projet
Projet actif (donc à afficher) ? : oui

Les structures liées à ce projet - réseau

Les actualités ou brèves récentes de ce projet - réseau